Swiss Disability And Development Consortium

SDDC

Swiss Disability and
Development Consortium

Rupa

Rupa n'a pas choisi d'avoir un handicap physique, mais elle considère que c'est sa force. Après avoir essuyé de nombreux refus et vécu une grande détresse, elle a finalement trouvé sa voie. Avec l'aide de sa mère, elle a créé une petite entreprise de vente d'"achar" (cornichons népalais). Elle s'est prouvé à elle-même que son attitude positive est bien plus forte que son handicap.

Portrait of Rupa. She is wearing glasses on the top of her head. She has a nose piercing and is wearing bright lipstick and a silver necklace. Rupa is a slightly overweight woman. She is wearing a black cardigan over a blue top with a bright floral pattern.
Une table dressée sur une place publique. Sur une couverture rouge, il y a plusieurs pots contenant du achar. Au centre de l'image, deux béquilles sont posées contre le côté de la table.

"Après avoir traversé toutes ces difficultés (trouver un emploi rémunéré), j'ai commencé cette activité. Maintenant, je n'ai plus envie ni besoin de chercher du travail. Je peux même donner du travail aux gens. Aujourd’hui, je suis indépendante".

"Parfois, je vais les rencontrer (mes amis). La plupart du temps, j'aime rester à la maison. Je les contacte généralement par le biais des médias sociaux. Ils m'appellent pour qu’on se retrouve et passe un bon moment, mais je ne peux pas y aller parce qu'il y a des escaliers et qu’ils vivent dans les étages supérieurs. Alors ils se sentent tristes, ce qui me rend encore plus triste. C’est pourquoi je n'aime pas vraiment sortir. C'est l'un des obstacles qui m'empêchent d'être en contact avec mes amis."

Une zone d'entrée d'un bâtiment avec des escaliers.
Retour haut de page