Swiss Disability And Development Consortium

SDDC

Swiss Disability and
Development Consortium

Sunita L.

En tant que femme ayant un handicap psychosocial, Sunita L. sensibilise aujourd'hui la population au fait qu'il faut accorder à la santé mentale la même importance qu'à la santé physique. Elle défend ses droits et ceux des autres membres de son groupe d'entraide.

Portrait de Sunita L. Elle a de longs cheveux noirs. Elle a un piercing au nez, une boucle d'oreille et un bindi sur le front. Elle porte un long collier avec des pierres rouges et jaunes. Elle porte également un haut rouge avec un cardigan rouge par-dessus.
Plusieurs femmes travaillant sur un champ agricole dans une zone rurale. On aperçoit des collines en arrière-plan.

"C'est la photo du champ que je possède. Ce sont des femmes qui y travaillent. [...] Chaque fois que je vois ces femmes à l’œuvre, je me sens vraiment mal. En tant qu'agricultrice, je ne peux pas travailler en raison de ma maladie et de ma dépression. Et y penser ne fait qu'augmenter mes sentiments de tristesse et de dépression."

"Bien que sachant que je faisais une dépression, mon mari ne me l'a pas dit. Il pensait que je me sentirais plus mal. Et aussi parce que les maladies mentales sont encore considérées comme taboues. Mais je comprenais toujours ce qui était positif et ce qui était négatif. Donc, je savais tout, mais je n'étais pas consciente que j’étais en dépression."

Deux tablettes de médicaments.
Retour haut de page